Desproges, tu nous manques !

Extrait d'un sketch pas récent, récent, et pour cause… Comme quoi, les préoccupations d'aujourd'hui sont bien les mêmes que celles d'hier !

"Si j’évoque ici le falbala, ce n’est pas du tout par hasard. C’est à la suite des déclarations scandaleuses, proprement scandaleuses, d’un de ces maîtres du chiffon pompeux (…). Cet imbécile a osé déclarer l’autre jour dans un journal soi-disant féminin, deux points ouvrez les guillemets avec des pincettes. Il a dit : « le couturier n’a pas à tenir compte des formes du corps de la femme, c’est au corps de la femme de s’abaisser à l’art du couturier »"

On se demande pourquoi tant de femmes se sentent coupables d'avoir le corps qu'elles ont ! Ne cherchez plus, tout est dans cette phrase…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *