Dans la façon dont j’aborde l’alimentation dans ma pratique,
figure en bonne place la dimension psycho-affective de l’alimentation : le
goût, la saveur, le plaisir, le partage, l’échange, l’amour… Du coup, c'était une évidence pour nous de faire découvrir à deux de nos amis, Sophie et Olivier,
 le Café Figue. Sophie a fait d’ailleurs une note toute en
délicatesse sur ce sujet, dans son « blog – boîte à jolis
souvenirs
 ».

IMG_1816

 

 Le Café Figue (dans le 14ème à Paris), ce n’est pas n’importe quel restaurant et
j’ai du mal à le considérer totalement objectivement puisque j’ai assisté à sa
conception, sa mise en œuvre. On s’est émerveillé de ses plans comme on regarde
une échographie ; après plusieurs passages sur le chantier, nous étions là
le jour de la naissance, le 12 février 2013 et depuis, nous le faisons
découvrir à tous ceux qui sont gourmets, gourmands et gustativement curieux. La
maman de ce joli lieu, c’est Nadia, qui cumule les 3 casquettes bien lourdes de
patron, Chef et maman de jumeaux de 2 ans… Une sainte !

 

Côté assiette, Nadia réussit ce tour de force, dans un
univers alimentaire bien vérolé, de travailler des produits frais – et du coup
de changer sa carte – tous les jours, d’innover dans ses choix de produits,
d’association et du coup de servir des assiettes ultra raffinées, dans
lesquelles le produit est bien là et son goût magnifié : c’est inattendu,
beau, étonnant, et d’une grande finesse en bouche. Les cuissons sont nickels,
les associations surprennent, mon Saint-Pierre accompagné de petits légumes de
printemps mariait le vert tendre et le blanc. Tous les sens sont émoustillés… 

Nadia est une belle personne, passionnée mais ce qu’elle
aime aussi, c’est partager. Elle a donc monté des cours de cuisine, les mardis et mercredis. Et parce que le weekend, à Paris, on cherche des endroits jolis, glamours et pas surchargés, elle va proposer des brunchs.

En fait, de façon très simple, Nadia et son Café Figue nous réconcilient avec l’alimentation, par la voie du
plaisir, de la dégustation et, en prenant des cours, d’une meilleure connaissance des secrets de chef !…

 

Le Café Figue : 117 rue de Vaugirard - 75015 Paris (M° Falguière, Montparnasse) - +33 (0)1 53 69 08 12

IMG_1214

Aujourd'hui, le Ritz ferme ses portes : l'hôtel, le restaurant l'Espadon et l'école de gastronomie Ritz-Escoffier s'offrent une beauté.

27 mois d'interruption d'activité pour remise aux normes de l'établissement. Et moi, en quoi ça me concerne ?

    


Capture d’écran 2012-07-31 à 15.01.56

 

En tous cas, pas parce que j'y dors (malheureusement), mais parce que j'y ai travaillé : 5 ans de collaboration à l'école, dans des cours de cuisine ultra-innovants qui mariaient gastronomie et nutrition. Mais nutrition comme je l'entends : plaisir, goût, saveur, sensorialité étaient au rendez-vous pour mieux apprécier, mieux ressentir, mieux déguster. En revanche, on laissait dehors calories et grammages, approche trop rationnelle de l'alimentation qui se marie mal avec les sens.

5 années qui ont été autant de rencontres, avec les clients, passionnés ou curieux, invités par leurs proches, français, américains, japonais, australiens, hollandais…

 

IMG_1190

 

 

Et David, mon Chef à moi, avec lequel nous avons imaginé chacun des cours dispensés pour attiser la curiosité et l'intérêt tout autant que les papilles. Une belle âme généreuse, landaise (je sais, un euphémisme…), gourmand devant l'éternel et fier de l'être, persévérant et exigeant, mais tout en rondeur et en rires. Il m'a tout appris (de la cuisine de haut vol) et je lui dois quelques émerveillements gustatifs ! Merci à toi !