Je l'attendais depuis tellement longtemps, j'avais l'impression de prêcher dans un désert quand j'expliquais à mes patients mes positions sur le light, et notamment sur les édulcorants de synthèse. Ben oui, si les médecins prescrivaient à des gens diabétiques de consommer des édulcorants, pour les faire maigrir et les aider à gérer leur diabète, c'est que ça ne pouvait pas être complètement mauvais. Sauf que…

 

Sauf que l'Inserm a sorti la semaine dernière une étude dont les résultats sont énoooormes : ils révèlent "pour la première fois en
France, que contrairement aux idées reçues, le risque de diabète est plus élevé
lorsqu’il s’agit de boissons "light" que de boissons sucrées "normales" »
.
Alors que le jus de fruits pressés, sans sucre ajouté, lui n'augmente pas le risque. Alors, c'est pas énooooorme, ça ?!

 

Bon, je ne veux pas polémiquer parce qu'évidemment, ça polémique sévère et on comprend que les enjeux santé et économiques sont tellement importants qu'il s'agit de ne pas raconter n'importe quoi. Par exemple, ne pas dire : "alors, on peut boire des boissons sucrées non light comme on veut" mais plutôt "donc, à choisir entre une boisson light et une non light, il vaut mieux la non light, ça fait moins de mal à la santé".

Alors attention, sur ce sujet, il y a toujours eu un mélange des genres entre question de poids et question de santé. C'est d'ailleurs Roselyne Bachelot qui a pointé cela dans ma chronique sur le sujet sur Le Grand 8 / D8. Ce qui m'a d'ailleurs permis d'expliquer pourquoi il faut revenir, dans son alimentation, à du vrai sucre, sans avoir peur de prendre 25 kilos ou de confire dans son diabète.

– Parce que le sucre est nécessaire au fonctionnement du corps et que s'il ne le reçoit pas sous une forme, il va le chercher sous d'autres : par exemple les personnes qui boivent beaucoup de light sont aussi celles qui souvent évitent les féculents de peur de grossir et qui du coup consomment trop peu de glucides (sucres). Du coup, elles compulsent sur des produits hautement sucrés, grandement caloriques et en quantité ingérable pour l'organisme. Donc elles se privent mais prennent du poids quand même.

– Et puis parce que les édulcorants de synthèse habituent le palais à un goût artificiellement et intensément sucré. Du coup, quand elles mangent quelque chose avec du vrai sucre, il leur en faut beaucoup pour arriver à une satisfaction très relative…

Alors tout ça se rééduque, avec un peu de temps, de calme et en douceur, pour repasser à un vrai goût des choses…

C'était le thème de "Europe 1 midi – le débat". Si vous ne voulez écouter que ce qui concerne l'alimentation, c'est à partir de la 31ème minute, mais le reste vaut le coup : psychologie positive, arrêt du tabac, nous avons abordé plusieurs thèmes pendant cette heure d'émission et l'ambiance était plutôt détendue et décontractée !

 

Pour écouter, suivez le lien : Les bonnes résolutions sur Europe 1

Capture d’écran 2012-10-18 à 10.04.20

Voilà ce que les clients de Casino ont pu découvrir sur leur livret promotionnel. Si on se contente de lire les gros caractères, l'argument est sans appel : "avec huile de palme" contre "sans huile de palme". Même si on ne connaît pas grand chose à la nutrition, on a dans l'idée que l'huile de palme, c'est pas génial pour la santé, que c'est plein d'acides gras saturés, ceux qui donnent du cholestérol et potentiellement, des maladies cardio-vasculaires !
Lorsque j'ai vu cette pub, le Nutella dans mes veines n'a fait qu'un tour.
Parce que Casino, qui met en avant le fait qu'il n'y ait pas d'huile de palme dans sa pâte à tartiner, écrit dessous en tout petit (ce qu'on ne regarde pas) la composition de chacune des pâtes. En l'occurrence, il n'y a pas d'huile de palme dans la Casino mais de l'huile de coco qui est, comme sa cousine l'huile de palme, riche en acides gras saturés et responsable des mêmes troubles de la santé !
M'est avis que les p'tits gars du marketing de Casino ont cherché à nous prendre pour des truffes (au chocolat) !

Ben non, si on n'a pas faim… Mais alors quid du creux de 11h et de l'attraction de la machine à confiseries ?

Je vous jure, il y a moyens de faire autrement et – une fois n'est pas coutume -, en s'appuyant en plus sur l'innovation de l'industrie agro-alimentaire ! Une fois sur D8 Replay, on va à 9:09 min et on trouve des réponses !

Et moi, ce que j'adore, c'est quand mes copines Karine ou Anne sont ravies de s'autoriser enfin, sans culpabilité, à ne plus petit déjeuner dès le pied posé par terre !

 

 

IMG_1397

Le lancement de D8, c'était dimanche soir 7 octobre.

Celui de l'émission de Laurence Ferrari, Le Grand 8, c'était lundi 8 octobre.

Ma première chronique, le mardi 9 octobre. Et c'est parti pour 3 fois par semaine : les mardis, mercredis et vendredis, je mettrai les pieds dans le plat de la nutrition. Je suis dans le dernier 1/3 de l'émission, vers 13h35.

Un seul lien à suivre quand on ne peut pas regarder la télé en journée : D8 replay et pour voir la première, sur le fromage allégé vs fromage classique, c'est sur ce lien

Capture d’écran 2012-09-19 à 21.03.51Pas toujours évident de se sortir des crises et autres caprices des enfants alors qu'on ne rêve que d'un repas apaisé et calme.

De la culpabilité de la mère aux apprentissages des enfants, de l'éducation au goût à l'éducation alimentaire, j'étais ce matin à Télématin sur France 2 pour décortiquer cette problématique avec mon double regard de psychologue et diététicienne. Après avoir cliqué sur le lien, c'est à 1h 46min et 18sec…

 

 

 

Capture d’écran 2012-09-19 à 20.57.43

 

 

Du coup, mon livre "C'est l'enfer à table",co-écrit avec Anne Krispil et publié aux éditions Eyrolles a été présenté – et bien présenté -, par Laurence Ostolaza, journaliste psycho/santé à Télématin.

 

Capture d’écran 2012-09-03 à 23.19.08

 

 

Pour revoir l'émission de Caroline Ithurbide, Mon Bien-Etre, sur Direct 8, suivre ce lien et trouver ainsi un nouveau chemin pour cesser de tout mélanger : faim, grignotage, compensation, goûter, gourmandise, envie…

Pour le reportage, c'est à la 20ème min et 25 sec ou pour les propos sur le plateau, c'est  à la 21ème min et 35 secondes

Logo-direct8-homeAllez, boum, c'est la rentrée et tout le monde ou presque est de retour à son bureau. La cantine, c'est pas toujours bon et la machine à boissons et biscuits attend les grands aux détours des couloirs moquetés en milieu d'après-midi. En prime, la culpabilité inhérente à ce genre de comportements.

Mais vous commencez à me connaître et vous savez que je suis la catwoman du goûter, même pour les adultes !

Vous voulez en savoir plus ?

Rendez-vous avec Caroline Ithurbide sur Mon Bien-Etre, ce lundi matin 3 septembre 2012, à 9h sur Direct 8 ou quand vous voulez sur Direct 8 replay.

IMG_1214

Aujourd'hui, le Ritz ferme ses portes : l'hôtel, le restaurant l'Espadon et l'école de gastronomie Ritz-Escoffier s'offrent une beauté.

27 mois d'interruption d'activité pour remise aux normes de l'établissement. Et moi, en quoi ça me concerne ?

    


Capture d’écran 2012-07-31 à 15.01.56

 

En tous cas, pas parce que j'y dors (malheureusement), mais parce que j'y ai travaillé : 5 ans de collaboration à l'école, dans des cours de cuisine ultra-innovants qui mariaient gastronomie et nutrition. Mais nutrition comme je l'entends : plaisir, goût, saveur, sensorialité étaient au rendez-vous pour mieux apprécier, mieux ressentir, mieux déguster. En revanche, on laissait dehors calories et grammages, approche trop rationnelle de l'alimentation qui se marie mal avec les sens.

5 années qui ont été autant de rencontres, avec les clients, passionnés ou curieux, invités par leurs proches, français, américains, japonais, australiens, hollandais…

 

IMG_1190

 

 

Et David, mon Chef à moi, avec lequel nous avons imaginé chacun des cours dispensés pour attiser la curiosité et l'intérêt tout autant que les papilles. Une belle âme généreuse, landaise (je sais, un euphémisme…), gourmand devant l'éternel et fier de l'être, persévérant et exigeant, mais tout en rondeur et en rires. Il m'a tout appris (de la cuisine de haut vol) et je lui dois quelques émerveillements gustatifs ! Merci à toi !