Mon roman-photo dans Santé Magazine

Couv_sant_mag_4
Celui de septembre, en vente depuis fin août : il y a un grand dossier sur la malbouffe, très intéressant car il donne des tas d’éclairages pratiques sur la malbouffe. Dans ce dossier, il y a un article : “Au supermarché, je remplis mon Caddie avec une diététicienne”. Et la diététicienne, c’est moi ! Photo_4

Je suis partie au supermarché avec un Caddie, une journaliste et un photographe et c’est là qu’a débuté mon roman-photo. Le scénario (haletant) : faire des courses et donner à la journaliste toutes les infos imaginables concernant les produits que je conservais dans mon Caddie et ceux que je ne prenais pas. Tout ça, photographié sous toutes les coutures par un photographe. Au final, ça a donné deux pages et quelques photos avec pleins d’infos pratiques sur la manière de faire des choix objectifs au supermarché.

Ca m’a surtout permis d’enfourcher officiellement un de mes dadas : on peut passer son temps à déplorer de vivre dans un environnement hyper-industrialisé, d’avoir des industriels agro-alimentaires qui nous fournissent ce qu’on mange, qu’il y aie abondance d’aliments partout autour de nous… Mais on peut aussi utiliser cet environnement avec lucidité, se faciliter la vie et manger correctement dans le respect des besoins de son organisme. C’est pour cette raison que j’ai participé à ce reportage.

2 réactions sur “Mon roman-photo dans Santé Magazine

  1. Bonjour,
    j’ai lu avec intérêt l’article à propos de la “malbouuffe” de Santé Magazine; je suis d’accord avec presque tout ce qui est dit,mais je m’interroge à propos des galettes de riz complet qualifiées d’aliment “à fort pouvoir glycémiant”.Mon médecin me recommande ces galettes en remplacement du pain, même complet ,pour éviter les ballonnements; d’autre part,il me semble qu’il est recommandé de consommer du riz complet qui n’est pas un glucide rapide comme le riz blanc. Pourriez-vous m’éclairer à ce sujet?
    Merci.

  2. Chère Malou, votre question est très pertinente car on rentre là dans la complexité des aliments et de ce qu’on en fait industriellement. Je m’explique : en effet les aliments à fibres complètes sont intéressants car ils ont un pouvoir glycémiant moindre que les aliments à fibres raffinées (farines blanches ou riz blanc). Malheureusement, certains traitements technologiques modifient tellement la structure des molécules qui composent les céréales qu’on perd tout le bénéfice du pouvoir glycémiant bas. Pour obtenir une galette de riz à partir des grains de riz, il faut procéder à des cuissons / extrusions / soufflage du grain de riz. Ces procédés transforment la structure biochimique de l’amidon (le sucre du riz, glucide complexe) qui va finalement être absorbé comme un sucre simple dit “rapide”. En fait, avec ces galettes, vous visez deux objectifs : 1 – éviter les ballonnements 2 – manger un aliment à faible pouvoir glycémiant (et puis peut-être d’autres objectifs : la praticité – le goût que vous aimez peut-être…) Aucun aliment ne peut tout faire en même temps donc à vous d’arbitrer en fonction de ce qui est le plus important pour vous : le mieux serait de manger du pain complet. Si vous l’avez tenté et que ça vous ballonne trop, alors la galette de riz complet peut être une alternative avec les limites que je viens de vous expliquer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *