La saga des régimes (fin momentanée…)

Finalement, il y a une réponse que je n’ai pas faite à Michel Cymès sur Europe 1, samedi dernier : il m’a demandé si il y avait au moins un des 10 magazines parmi ceux étalés sur la table devant nous, qui trouvait grâce à mes yeux…
Je vais déjà décerner mon bonnet d’âne absolu : je ne sais pas qui est à l’origine de ce tissu d’inepties ; il s’agit d’un premier numéro qui s’appelle "je vais maigrir" et qui est bourré d’erreurs et de conseils dangereux pour la santé. Il prône par exemple un régime à 800 ou 900 calories… on connaît depuis longtemps les effets délétères d’un régime de ce type : néfaste pour l’équilibre physiologique, l’équilibre psychologique, la vie sociale. Un régime de ce type, c’est 2 kilos perdus en 7 jours et 4 repris dans le mois ou les deux mois qui suivent ! Donc, boycottons ce magazine qui n’aura pas de numéro 2, en tous cas, je l’espère.
Ensuite, vient la masse des 8 autres qui présentent le énième régime plus ou moins équilibré, souvent hyperprotéiné, très souvent hypocalorique… bref, j’ai dit déjà tout le mal que j’en pensais…
Du côté de ce qu’on peut retenir, il y a Prima (n°295 – mars 2007), qui me semble aborder le sujet de la diversité des femmes avec le plus de tolérance possible. Je dis "tolérance possible" car il ne faut pas exagérer, on est quand même dans un magazine féminin… c’est là qu’il est écrit que la nouvelle tendance pour les années à venir, c’est le "rond". A cette lecture, on se réjouit, on se dit que chouette, enfin, on va pouvoir profiter de nos formes arrondies ; que nos hommes vont pouvoir au grand jour assumer leurs préférences ; qu’on ne sera plus dans un schéma de restriction permanente… On se prend à rêver, pendant quelques lignes jusqu’au moment où on arrive à la déclaration d’une directrice de bureau de style qui nous annonce que le critère de beauté en terme physique sera : "dodu mais ferme, rebondi mais pas gras". Et là, les bras m’en tombent : le dodu et le rebondi, c’est du gras qui recouvre avec moëlleux les os et les muscles. Alors faire du gras mais ferme ou du gras mais pas gras !!!… je pense qu’on n’a pas fini de sortir de nouveaux régimes miraculeux qui nous promettront de réussir cette performance ! Outre ce passage qui, à première vue peut sembler optimiste mais qui ne l’est pas tant que ça, je trouve qu’il y a quelques conseils de tolérance par rapport à soi, d’exemples de bombasses (Monica Belluci, Emmanuelle Devos, Liv Tayler, Kate Winslet) qui ne rentrent pas dans du 38 ni du 40 et qui pour autant semblent assumer leurs formes… les recommandations tournent bien sûr autour du triptyque : alimentation, activité physique et crèmes pour le corps… on ne les refera pas !
Néanmoins, les exemples de menus sont plutôt tentants même si ils sont infaisables (parce que trop peu détaillés dans leur mode de réalisation) mais je pense que le but est d’acheter le bouquin du médecin dont les menus sont extraits. Merci quand même à ce magazine car je lui dois assurément mon plus grand éclat de rire lors de ces lectures instructives : dans un des menus déjeuner, il est proposé un filet de boeuf grillé avec 3 à 5 cuillères à café (!) de pâtes et des haricots verts à la sauce tomate… Personnellement, j’ai essayé de faire tenir un penne dans une cuillère à café, ça déborde ! ou alors, il faut se mettre aux coquillettes et je pense que ça doit faire une trentaine de coquillettes !!! Là, on frise le ridicule alors je préfère penser qu’il s’agit d’une coquille(tte) à la frappe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *